Le Relais des Rois - Location de salle de mariage

Réception - séminaire - mariage en Charente Maritime

Le relais des rois - histoire

A 2 km environ en amont de Saintes, la Charente fait un vaste méandre. Là se trouvait jadis le petit port de Disconche. Un château y fut construit vers le milieu du XVIème siècle. Mais le fief était plus ancien : il relevait de l'église prieurale de Saint-Eutrope et de la seigneurie des Gonds. Le château est nommé pour la première fois dans un papier censif de l'hôpital de la Charité de Saintes daté de 1559.
Le château fut sans doute érigé par Isaac Mage de Fiefmelin, avocat à saintes.

Du château du XVIème siècle, il ne reste qu'une porte Renaissance. La clef de voûte porte un écusson martelé où l'on distingue encore une croix, blason de la famille Mage qui portait De sable à la croix ancrée d'or. L'écusson est encadré par deux tablettes où deux inscriptions en latin signifient : « Les astres ont conduit les mages vers le Christ » et « La croix du Christ conduira les mages vers les astres » (c'est à dire vers le paradis). Ce sont des armoiries parlantes jouant sur le nom de famille Mage, comme on les aimait au XVI ème siècle.

Le château vit passer en 1565 Charles IX qui allait de Bayonne à La Rochelle; le 15 septembre 1620, Louis XIII qui parcourait l'O. Pour étouffer les révoltes possibles des protestants : le 3 mai 1622, ce même souverain qui venait de soumettre Saint-Jean-d'Angély et se rendait à Royan pour en faire le siège. Puis Louis XIV en 1650, la Reine d'Espagne en 1679. Le 26 décembre 1700, le Duc d'Anjou, Philippe qui se rendait en Espagne pour en ceindre la couronne. Il remonta la Charente de Saintes à Disconche avec sa suite dans une flottille de 9 bâtiments car la route était impraticable, et le château entendit les cris répétés de « Vive le Roi ! » poussés par les matelots, joyeux d'une gratification de cents louis.